Qui n’a jamais souffert de troubles du sommeil ? En France, 32% des individus en souffrent de façon récurrente. Or, une bonne santé nécessite un sommeil sain et réparateur. Toutefois, les causes de ces troubles sont multiples et parfois difficiles à identifier. Et quand bien même elles seraient identifiables, s’en débarrasser s’avère souvent compliqué ! Heureusement, l’ostéopathie peut aider à traiter les troubles du sommeil. Afin de vous expliquer les raisons de son efficacité, voici un article entièrement dédié à ce sujet.

Les causes des troubles du sommeil

Les causes et les manifestations des troubles du sommeil peuvent être multiples. Pour les identifier, il est nécessaire de les connaître. Ainsi, les troubles du sommeil proviennent souvent d’un désordre :

  • psychologique : stress, anxiété, dépression, choc émotionnel… La psyché a un impact important sur la qualité du sommeil.
  • physiologique : repas trop riche, cycle menstruel, médicaments, activité physique le soir, caféine, théine, alcool…
  • environnemental : lumière, bruit, chaleur, inconfort du matelas, travail en décalé…
  • pathologique : maladie, incontinence, génétique, fièvre, migraine, fatigue chronique…


Comme vous pouvez le lire, les causes sont nombreuses. Et leurs manifestations le sont tout autant ! Insomnies, difficultés à l’endormissement, réveils nocturnes, apnée du sommeil, terreurs nocturnes, somnambulisme… Certains sont transitoires, d’autres perdurent des semaines, des mois voire des années. Dans ce cas, de nombreuses conséquences pathologiques peuvent en découler : mauvaise digestion, prise de poids, troubles de l’attention… Il est donc fortement conseillé de les traiter au plus tôt.

L’ostéopathie pour traiter les troubles du sommeil

Si vos troubles excèdent une durée d’une semaine, il est important d’aller consulter un médecin en première intention. Il ne réglera toutefois pas tous vos problèmes. En effet, les traitements médicaux sont souvent symptomatiques. Autrement dit, ils ne traitent pas le problème à sa source mais uniquement les manifestations de celui-ci. Pour cette raison, consulter un ostéopathe s’avère souvent complémentaire, voire indispensable.

Le rôle de l’ostéopathe dans les troubles du sommeil

L’ostéopathie a d’abord une fonction diagnostic. Les différentes techniques et manipulations qu’elle comprend permettront à votre ostéopathe de définir l’origine de vos troubles du sommeil. Ainsi, il saura s’ils sont la conséquence d’un blocage interne ou d’un dysfonctionnement physiologique. Cela orientera la façon dont il vous prendra en charge pour vous soigner et vous conseiller au mieux et contribuera au rétablissement d’un sommeil optimal.

La stratégie de l’ostéopathie sur les troubles du sommeil

L’ostéopathie a cela d’intéressant que le praticien agit sur différentes composantes physiques et physiologiques. Dans le cas de troubles du sommeil, les différentes manipulations de votre ostéopathe réduiront les tensions musculaires et internes. Par ailleurs, il agira également sur l’équilibre du système nerveux autonome.

Le système nerveux autonome se charge de réguler toutes les fonctions inconscientes de votre corps : digestion, cycles veille-sommeil, etc. Il se compose du système nerveux sympathique et du système nerveux parasympathique. Les troubles du sommeil proviennent souvent d’un excès d’activation du système nerveux sympathique. Or, celui-ci régit tout ce qui nécessite un état de veille et de vigilance. Dans ce cas, l’ostéopathe va notamment agir sur le système nerveux parasympathique, qui favorise, quant à lui, la détente et le repos. En le sollicitant, l’ostéopathe va rétablir l’équilibre entre ces deux composantes du système nerveux autonome. Par chance, bien souvent, cette stratégie suffit à résoudre la majeure partie des problèmes.

L’ostéopathie pour traiter les troubles du sommeil : Conclusion

L’ostéopathie est indéniablement une technique de soin efficace pour traiter de nombreux troubles… dont les troubles du sommeil. L’approche de ces techniques, à l’écoute de votre corps, permet de traiter le problème à sa source et, ainsi, de s’assurer de sa disparition. Il faut toutefois compter deux à trois séances pour un résultat optimal. En effet, un déséquilibre ne se crée pas en un jour. Par conséquent, le retour à l’équilibre non plus. Dans tous les cas, avoir recours à l’ostéopathie s’avère une méthode de traitement efficace pour un retour à un sommeil réparateur.