Vous mal au niveau du nerf fémoral ? Vous ne savez pas si cela est grave ? Vous pensez que la douleur passera d’elle-même ? Nous allons tout vous expliquer au travers de cet article ! Prêt à en savoir plus ? C’est par ici que cela se passe !

Qu’est-ce que la cruralgie ?

La cruralgie est une douleur ressentie au niveau de la cuisse. Cette dernière peut également être appelée sciatique du devant. En d’autres termes, il s’agit d’une névralgie située au niveau du nerf sensitif. Notons également que ce nerf permet deux fonctions :

  • La première est une action motrice. En effet, c’est lui qui permet à la cuisse de se plier vers l’abdomen, mais également de s’en éloigner pour ramener la jambe à sa position d’origine.
  • Il possède également une fonction sensitive. C’est le nerf qui rendra votre cuisse plus sensible. C’est également par ce nerf qui vous donne la sensibilité du haut de vos cuisses jusqu’à vos pieds.

Lorsque vous ressentez une douleur au niveau de ce nerf, nous appelons ça de la cruralgie. Vous pouvez aussi bien ressentir cette douleur à gauche, comme à droite. Mais il est possible que vous ayez mal aux deux cuisses en même temps, ce qui n’est pas forcément agréable.

L’un des moyens de ne plus avoir mal à ce niveau-là est de consulter un ostéopathe. Ce dernier sera en mesure de soigner la douleur que vous ressentez. Mais nous verrons cela plus tard, au sein de cet article.

Quels sont les symptômes de la cruralgie ?

Pour savoir si vous avez vraiment une cruralgie ou non, nous avons réalisé, rien que pour vous une liste des différents symptômes que vous pourrez ressentir :

  • Vous ressentez une douleur intense au niveau du devant de la cuisse. Ces dernières peuvent ressembler à des brûlures ou encore des décharges électriques.
  • Le niveau de douleur n’est pas la même en fonction de l’endroit où est situé l’inflammation. En effet, si cette dernière se situe à la racine du nerf ou sur le trajet, vous pourrez ressentir une douleur plus ou moins vive.

Vous avez mal au dos ? Sachez qu’une cruralgie peut également partir des lombaires. En effet, la douleur peut partir du bas du dos et continuer tout au long de votre cuisse.

Notons également que si le nerf en lui-même est comprimé sur son trajet, vous ressentez la douleur à ce niveau-là. Aussi, il faut savoir qu’une personne peut ressentir des picotements ou des fourmillements. Néanmoins, lorsque cette dernière se trouve en position assise, la cruralgie peut lui faire d’autant plus mal, ce qui n’est pas forcément l’idéal. Consulter un professionnel rapidement est donc la meilleure solution que vous puissiez avoir.

Quelles sont les conséquences de la cruralgie ?

Il est important de savoir qu’une cruralgie provient souvent d’une hernie discale. En effet, une personne ayant subi ce type de douleur peut, dans 90% des cas, avoir une cruralgie par la suite. Comment cela peut-il se faire ? Tout simplement parce que lorsque quelqu’un a une hernie discale, il se peut que le noyau du disque intervertébral appuie sur le nerf fémoral. C’est à ce moment-là que la douleur est créée chez le patient en question.

Notons également qu’une cruralgie peut provenir d’arthrose. En effet, il est fréquent que des personnes de tout âge ait de l’arthrose. Et si cela n’est pas soigné le plus rapidement possible, il faut simplement savoir que vous aurez un risque d’avoir une cruralgie.

Mais il est également possible d’avoir une cruralgie si vous avez un hématome au niveau du quadriceps, par exemple. Lorsque vous faites du sport, il est possible de se faire mal rapidement et donc avoir une cruralgie.

Vous pensez que la cruralgie n’est pas grave ? Il ne faut pas sous-estimer sa douleur. En effet, vous devez impérativement contacter un ostéopathe pour que la douleur passe facilement. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est possible que votre quadriceps soit paralysé si vous n’agissez pas le plus rapidement possible. Aussi, cette paralysie peut également entraîner des conséquences sur le genou ou encore les pieds, ce qui n’est pas forcément l’idéal.

Il faut aussi savoir que la cruralgie a pour conséquence d’entraîner de l’incontinence chez la personne. Il est également possible que chez certains patients, ces derniers aient du mal à uriner. La dernière conséquence que cela peut avoir est de tout simplement avoir de la fièvre, ce qui n’est pas forcément agréable !

Vous l’aurez compris, vous devez consulter un médecin rapidement, si vous avez l’un des symptômes que nous avons évoqués ci-dessus.

Faire appel à un ostéopathe pour soigner une cruralgie ?

L’ostéopathe est certainement l’interlocuteur qu’il vous faut. En effet, ce dernier adaptera son traitement à chaque patient. Il prendra donc le temps de vous connaître, mais également de savoir comment est votre douleur et où cette dernière se situe. En d’autres termes, vous pouvez lui faire confiance : le traitement et les gestes qu’il aura envers vous seront totalement personnalisés.

De plus, l’ostéopathe va tout simplement essayer de redonner de la mobilité au nerf fémoral. Il sera également en mesure de rendre la souplesse initiale à votre muscle, ce qui n’est pas négligeable.

De manière générale, l’ostéopathe est la personne qui vous permettra de ne plus avoir mal. Bien évidemment, il faudra certainement plusieurs séances pour que votre muscle soit totalement souple. Aussi, votre ostéopathe sera en mesure de vous donner d’autres positions pour éviter que de nouvelles douleurs ne surviennent.

Vous l’aurez compris, l’ostéopathe est l’un des thérapeutes qui sera le plus à-même de vous guérir si vous avez une cruralgie. Il est également important de savoir que vous ne devez pas attendre trop longtemps avant de consulter. En effet, il ne faudra pas que la douleur ne devienne trop gênante pour vous. Aussi, faîtes attention à ce qu’une cruralgie peut avoir comme conséquences par la suite ! Nous espérons que cet article vous aura plu, mais également qu’il vous aura aidé !