L’ostéopathie est une pratique assez répandue en France. D’après l’IRDES, 13 millions de français affirment avoir déjà consulté un ostéopathe. C’est donc environ 40 % de la population qui a recours à cette thérapeutique manuelle mise au point par le Dr Andrew Taylor Still. Partant du principe que le bien-être du corps humain est lié au bon fonctionnement de son appareil locomoteur (articulations, muscles, squelette, nerfs, tendons), le traitement est fondé sur des manipulations osseuses ou musculaires. Dans cet article, on vous révèle les différentes pathologies qui bénéficient d’une prise en charge par un ostéopathe qualifié.

Douleurs articulaires et musculaires

Les douleurs musculaires touchent les muscles. Généralement causées par un étirement ou encore par la répétition d’un mouvement, elles peuvent aussi survenir à la suite d’une action trop violente. Les douleurs articulaires quant à elles proviennent des articulations. Si, le vieillissement du corps et du squelette en est la principale cause, ces douleurs peuvent également résulter d’un coup ou d’un choc assez important.

Ainsi, de nombreuses pathologies sont à l’origine des douleurs articulaires et musculaires. Parmi les plus importantes, nous avons : lombalgie (lumbago, sciatique, etc.), dorsalgie (torticolis, coup du lapin, côtes ou vertèbres bloquées, etc.), douleurs de genou (de cheville, de poignet), tendinopathies (tennis elbow), traumatologie du sport, douleur de mâchoire (articulation temporo-mandibulaire), etc. Un ostéopathe est également en mesure de proposer un traitement pour soulager les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.

La prise en charge ostéopathique intervient automatiquement après consultation. Où que vous résidiez en France, vous pouvez faire appel à un spécialiste. Si vous résidez par exemple à Menton, nous ne saurons que trop vous conseiller de prendre rendez-vous en ligne sur le site https://xavier-desaubrys-osteopathe.fr/. Avec ses 30 années d’expérience dans le domaine de la santé et du bien-être, l’ostéopathe en chef de ce cabinet vous fournit des explications sur les diverses manipulations articulaires auxquelles il a recours dans le cadre d’une thérapie.

Troubles psychosomatiques, dysfonctions nerveuses et vasculaires

Bien qu’une proportion assez importante de la population souffre de troubles psychosomatiques, le phénomène est encore très peu connu dans nos sociétés. Le terme psychosomatique désigne en effet des troubles physiques ou organiques provoqués par des facteurs psychiques. En d’autres termes, il s’agit d’effets de l’esprit sur le corps humain.

Pour traiter ces troubles, on recourt d’ordinaire à la médecine psychosomatique. Même si le traitement intègre des théories venant d’autres approches (comportementales et sociales, physiologie de l’organisme, etc.), le protocole de soins reste fortement influencé par la psychanalyse. Cette méthode consiste en l’élucidation d’actes, de pensées ou symptômes en termes psychiques à partir d’une notion philosophique : déterminisme psychique.

La prise en charge d’un trouble psychosomatique étant pluridisciplinaire, le recours à l’ostéopathie semble évident. Cette discipline non conventionnelle propose une approche plus systémique de la guérison en regardant au-delà des symptômes physiques. Le protocole à ce niveau voudrait que l’ostéopathe s’intéresse au style de vie, aux habitudes et à l’état d’esprit du patient. Ainsi, tout à fait légitime qu’on lui affecte le traitement des troubles de la psyché : troubles du sommeil, fatigue, troubles de l’attention, hyperactivité, anxiété, nervosité, stress, crise d’angoisse, dépression, etc.

En dehors des troubles psychosomatiques, certains troubles et symptômes qui affectent le système nerveux ou vasculaire peuvent bénéficier d’un traitement ostéopathique. Vous pouvez donc consulter un spécialiste si vous souffrez de pathologies telles que : céphalées, migraines, palpitations cardiaques, troubles de la circulation (mauvais retour veineux, hémorroïdes, œdèmes du membre inférieur, syndrome des jambes sans repos, etc.), vertiges, névralgies (cruralgie, sciatalgie, névralgie cervico-brachiale, névralgie d’Arnold ou intercostale), etc.

Dysfonctions digestives et viscérales

Les dysfonctions digestives vont de simples douleurs au ventre après un repas, à la diarrhée ou à la constipation en passant par le ballonnement, les difficultés de digestion de certains aliments et les reflux gastro-œsophagiens. Ces troubles fonctionnels empêchant la bonne digestion, il est nécessaire d’être pris en charge très tôt par un spécialiste.

Un ostéopathe peut aider à réduire les troubles de la digestion et du transit aussi bien chez les adultes que chez les enfants et les nourrissons. Par troubles digestifs, on entend aussi : colique, régurgitation, nausées, syndrome du côlon irritable, brûlures d’estomac, etc. Le praticien se consacre aussi aux troubles liés à la petite enfance : poussées de dents douloureuses, difficultés à faire ses nuits, etc.

Lors de la consultation, le spécialiste recherchera les tensions au niveau de l’abdomen et procèdera à un examen de la colonne. Le protocole de soin va donc consister à traiter les tensions abdominales, de la colonne ou des structures osseuses environnantes.

L’ostéopathie viscérale étant un des piliers de la pratique ostéopathique, un bon cabinet vous garantit une prise en charge contre les tensions ou troubles fonctionnels viscéraux. Un traitement ostéopathique est également préconisé pour les séquelles de traumatisme, les accidents de la voie publique ainsi que les conséquences de chutes et de chocs au bassin, au coccyx, au crâne et à l’épaule.