L’ostéopathie est une médecine non conventionnelle qui suscite un intérêt croissant en raison de ses nombreux bienfaits. Si elle est bien connue pour être la thérapie par excellence du mal de dos, l’ostéopathie permet de prendre en charge une grande variété d’affections. Du système cardiovasculaire au système oto-rhino laryngologique en passant notamment par le système génito-urinaire, digestif, pulmonaire et neurologique, cette médecine alternative permet de traiter une bonne diversité de troubles. Son champ d’action s’étend même à la fertilité, l’ostéopathe étant d’une grande aide aux couples ayant des problèmes de procréation. Nous vous en parlons plus en détail dans cet article.

L’ostéopathie et la fertilité du couple

L’infertilité est un mal qui touche de nombreux couples de nos jours. Les causes de l’infertilité sont nombreuses, ce qui complique son traitement. La société contemporaine et les méthodes contraceptives ont notamment retardé l’âge moyen auquel les femmes ont leur premier enfant, ce qui n’est pas sans conséquence sur la fertilité, connue pour baisser avec l’âge.

Par ailleurs, l’endométriose, les lésions des trompes de Fallope, les troubles chroniques et la toxicomanie représentent autant de facteurs qui aggravent cette infertilité. Parfois, le problème n’est pas tant de tomber enceinte, mais plutôt de mener la gestation à son terme. À cet effet, bénéficiez de séance d’ostéopathie durant votre grossesse par Aline AZCOAGA, à Lissieu et Lyon. En vous confiant aux soins d’une telle praticienne, vous réduisez significativement les risques d’interruption de grossesse ou de fausse couche.

L’ostéopathie parvient-elle à traiter l’infertilité ?

L’ostéopathie a toute sa place dans la prise en charge thérapeutique de l’infertilité. À cet effet, elle est aujourd’hui bien accueillie par le grand public, bien conscient des limites que connaissent parfois les techniques de la médecine classique. L’ostéopathie ne prétend guère remplacer systématiquement les interventions de la médecine conventionnelle, mais peut être un bon soutien dans la démarche. Dans le cas des protocoles de FIV par exemple, la thérapie ostéopathique permet d’optimiser les chances de réussite de la fécondation. N’hésitez donc pas à consulter un ostéopathe professionnel spécialisé en troubles de la fertilité.

Bilan de fertilité : à quel moment consulter un ostéopathe ?

Vous avez la possibilité de consulter l’ostéopathe avant de vous orienter vers des solutions chirurgicales ou médicales. En insémination artificielle, FIV ou FIV ICSI, votre praticien peut également vous accompagner dans un parcours PMA. Quels que soient vos choix ou votre situation, l’ostéopathe travaillera avec vous afin de vous donner une entière satisfaction.

En pratique, il est difficile de trouver à l’avance le nombre de séances qu’il vous faut exactement. Certaines femmes ou certains hommes répondent très bien en 1 ou 2 visites alors que pour d’autres, il faut 6 ou 12 consultations. Cela dépend essentiellement de votre état (SOPK, endométriose, etc.), de vos antécédents médicaux ou de votre âge.

Le duo gagnant FIV et ostéopathie

Pour percevoir clairement comment fonctionne l’ostéopathie, vous devez déjà comprendre que l’ensemble de votre système gynécologique peut plus ou moins bien fonctionner, sans être forcément pathologique. Il pourrait simplement s’agir d’un dysfonctionnement et on parlera dans ce cas d’hypofonctionnement (déclin de la fonction). Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles le fonctionnement de votre système gynécologique peut être perturbé.

Par exemple, les tensions viscérales, cicatricielles et ligamentaires autour des organes reproducteurs peuvent entraver un bon apport sanguin, réduisant leur fonction. Les traumatismes, les événements physiques ou psychologiques peuvent également affecter la fonction gynécologique. C’est sans oublier le stress, l’alimentation et les activités physiques qui jouent également un rôle déterminant. Grâce au test de palpation, l’ostéopathe pourra identifier les tensions et permettre de retrouver une meilleure fluidité et une meilleure vascularisation.

En fin de compte, l’objectif d’un ostéopathe est d’améliorer le fonctionnement de votre fonction de reproduction, ce qui se traduit par une meilleure chance d’implantation dans la muqueuse de l’utérus. Si la muqueuse endométriale est d’une bonne qualité, elle est suffisamment épaissie, vascularisée, et de nouveaux capillaires apparaissent à l’implantation. Le placenta commencera alors à se former. L’ostéopathe peut recourir aux techniques viscérales, crâniennes ou structurelles en fonction des résultats des tests qu’il effectuera.

L’ostéopathie au service des sportifs


Que vous soyez un grand athlète ou pas, un ostéopathe peut vous dire comment vous exercer en toute sécurité, compte tenu de vos caractéristiques physiques et de vos objectifs. Il vous donnera les bonnes ressources afin de vous éviter les blocages musculaires par exemple. Grâce à l’ostéopathe, vos étirements seront plus efficaces et la douleur sera moindre si vous venez de reprendre le sport.

En tant que spécialiste du système musculosquelettique, ce dernier vous aidera à mieux vous tenir debout, en améliorant remarquablement votre posture au quotidien, afin de vous éviter toute douleur chronique. D’ailleurs, grâce à ses conseils avisés, vous saurez comment vous lever le matin ou comment vous asseoir à votre bureau afin d’éviter certaines douleurs lombaires ou cervicales.