Soulager naturellement la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique fait partie de ces maux de tête qui résistent aux traitements médicamenteux, au grand désespoir des personnes concernées. En effet, il s’agit d’une pathologie qui est vraiment susceptible de perturber la vie des patients. Elle peut cependant être soulagée naturellement et, notamment, en faisant appel à un ostéopathe. Petit tour d’horizon des solutions qui existent pour retrouver un meilleur confort de vie.

La migraine ophtalmique : c’est quoi ?

Beaucoup de personnes pensent, à tort, que la migraine ophtalmique porte ce nom, car il s’agit d’un mal de tête qui se situe au-dessus des yeux. Or, ce n’est pas vraiment le cas. En effet, s’il s’agit bien d’une douleur au niveau du crâne, cette pathologie possède cependant des symptômes très spécifiques. Elle débute par des troubles visuels (taches brillantes, perte partielle ou totale de la vision…), le mal de tête arrivant seulement dans un second temps. Il est en général accompagné de nausées, de vertiges et d’une fatigue importante. Même s’il existe encore de nombreuses interrogations sur les causes de cette pathologie, on sait qu’elle peut être déclenchée par un environnement trop bruyant et/ou trop lumineux. Le stress et certains aliments comme l’alcool ou le chocolat sont également mis en cause dans sa survenue. Enfin, les femmes étant plus touchées que les hommes, un lien a aussi été établi entre les cycles menstruels et les migraines ophtalmiques.

Les huiles essentielles pour un soulagement immédiat

L’huile essentielle de menthe poivrée est réputée pour soulager les maux de tête quels qu’ils soient. Vous pouvez donc l’utiliser seule en première approche. Il vous suffit d’appliquer une goutte sur chaque tempe et de masser doucement la zone. Faites attention cependant à garder une distance suffisante entre l’huile et vos yeux ! Cette huile essentielle, associée à une autre, calmante, et à une qui est antispasmodique, va créer une véritable synergie en décuplant l’action des unes et des autres, ce qui va être salvateur sur les migraines ophtalmiques. Pour préparer cet « élixir », dans un flacon de 10 ml, muni d’un compte-gouttes, mettez 35 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, 20 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine et 15 gouttes d’huile essentielle de lavande fine. Complétez avec de l’huile végétale de Jojoba. En cas de douleur, vous appliquerez une goutte de ce mélange sur vos tempes et vous pourrez également vous masser avec quelques gouttes sur la nuque.

Des techniques pour apprendre à gérer son stress

Comme le stress influe sur le déclenchement des migraines ophtalmiques, apprendre à le gérer peut en limiter l’impact. Nous vous présentons, ci-dessous, quelques façons de réduire son stress :

  • faire du sport : on ne le répétera jamais assez, mais pratiquer une activité physique est incontournable pour rester en bonne santé et pour éliminer les tensions dues au stress.
  • bien dormir : la fatigue fait partie des nombreux facteurs augmentant le risque de stress, il est essentiel de consacrer suffisamment d’heures à son sommeil et aussi et surtout, d’en prendre soin.
  • s’inscrire à un cours de yoga ou de Tai Chi Chuan, ou de Gi Qong : ces pratiques orientales n’ont plus rien à prouver concernant leur efficacité pour faire rendre plus zen.
  • rire : il a été démontré que lorsque nous rions, notre tension artérielle diminue, ce qui a une action positive contre le stress. Alors qu’attendez-vous pour commencer une série de livres humoristiques ou pour voir ou revoir de bons vieux films hilarants ?

L’ostéopathe pour une meilleure circulation crânienne

Même si le fonctionnement de la migraine ophtalmique comporte encore de nombreuses inconnues, ce dont on est sûr, c’est que les troubles de la vision qui signent la première phase des symptômes, sont dus à une vasoconstriction des artérioles du cerveau, alors que les maux de tête qui suivent, dans un second temps, sont déclenchés par une vasodilatation de celles-ci. Les techniques d’ostéopathie crânienne sont donc tout à fait indiquées pour rééquilibrer la circulation veineuse au niveau du cerveau. Les douleurs à la tête entraînant généralement des tensions au niveau du rachis cervical, l’ostéopathe va également redonner de la mobilité aux différentes vertèbres concernées. Il va étendre son action aux dorsales et aux côtes, car des tensions à ce niveau peuvent également avoir des conséquences sur l’irrigation sanguine du cerveau. Enfin, plus particulièrement pour les patientes, l’ostéopathe peut agir sur la sphère pelvienne pour éliminer les migraines causées par les variations hormonales inhérentes aux cycles menstruels.

À l’heure actuelle, de trop nombreux patients se sentent démunis face à la survenue de migraines ophtalmiques et n’ont alors pas d’autre choix que d’arrêter toute activité pour aller s’allonger dans le noir en attendant que ça passe. Cependant, il ne faut pas hésiter à pousser la porte d’un cabinet d’ostéopathie ou à tester l’une ou l’autre des méthodes naturelles qui présentent des bons résultats pour contrer cette pathologie et, ainsi, retrouver une vie normale.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.